L'essor et l'importance cruciale de la Workforce Week aujourd'hui

La période difficile que nous vivons actuellement a mis encore plus en relief la généralisation des inégalités sociales et, dans le monde du travail, l'important fossé des opportunités. Découvrez comment des programmes comme la Workforce Week peuvent faire la différence.

Image placeholder

Depuis 5 ans, nos Workmates s'engagent auprès de la communauté à travers un programme annuel appelé Workforce Week™. Son objectif principal consiste à travailler ensemble pour permettre à des demandeurs d'emploi talentueux d'accéder à des opportunités intéressantes tant sur le plan professionnel que financier. 

Mais pour un certain nombre de raisons, cette année est différente.

Pour la première fois, nous nous sommes associés à d'autres entreprises du secteur des technologies (Salesforce, LinkedIn, Okta et DocuSign) pour organiser des salons de l'emploi virtuels partout dans le monde. Il s'agit pour nous d'une suite logique à la Workforce Week : cet événement consacré au développement de carrière des demandeurs d'emploi qui durait à la base une semaine à notre siège social en Californie s'est transformé au fil des ans pour durer plusieurs semaines et inclure nos succursales du monde entier. Puisque d'autres entreprises du secteur des technologies partagent notre objectif et notre vision concernant l'accès aux opportunités pour tous, il nous a semblé logique d'associer nos efforts cette année pour venir en aide aux communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons. 

Cette année est également très différente en raison de tout ce qui se passe dans le monde autour de nous. Il ne fait aucun doute que le COVID-19 expose non seulement les inégalités, mais qu'il affecte également différentes communautés de manière disproportionnée. Nous l'avons immédiatement constaté au regard du nombre de personnes qui ont perdu leur emploi ces derniers mois. Si ce phénomène a commencé avec la pandémie, qui est toujours d'actualité, il a aussi été suivi d'actes de violence raciste qui ont entraîné la mort tragique de membres de la communauté noire et conduit à des troubles civils un peu partout dans le monde. Bien que tous ces événements soient terribles, ils ont toutefois permis de mettre en lumière des problèmes que nous connaissions tous depuis longtemps : les inégalités sociales et raciales et, dans le monde du travail, les inégalités à l'embauche.  

Chacun sait que le talent est partout, mais que les opportunités sont rares. Trop souvent, le lieu de naissance et la couleur de la peau ont une influence sur la réussite future, alors même que le talent n'a rien à voir avec l'origine ethnique ou sociale. A travers les activités de la Workforce Week, nous souhaitons aider tous ceux qui veulent trouver un emploi de longue durée, où qu'ils soient.

Les événements comme la Workforce Week permettent aux demandeurs d'emploi de créer un capital social, autrement dit un réseau de relations professionnelles, ce qui est essentiel pour trouver du travail, mais constitue un frein pour beaucoup en raison de leurs expériences de vie, de leur adresse ou de leur expérience professionnelle. La capacité à constituer un capital social dans les professions qui passionnent ou intéressent les demandeurs d'emploi s'est avérée maintes fois essentielle pour trouver un emploi durable sur le long terme. En se portant volontaires pour des événements comme la Workforce Week (qu'il s'agisse de simuler un entretien d'embauche, d'examiner un CV ou simplement de parler en toute honnêteté de leur carrière avec les participants), les employés du secteur de la technologie peuvent avoir un impact positif sur la vie et la carrière d'autres personnes.

A l'heure où la pandémie détruit des millions d'emplois partout dans le monde, le capital social pourrait bien faire toute la différence pour qui arrive ou revient sur le marché du travail. 

Etablir un partenariat avec les innovateurs

S'il y a bien quelque chose que nous savons du secteur de la technologie, c'est son extraordinaire capacité à innover, résoudre les problèmes et s'adapter rapidement. Nous savons également que beaucoup d'entreprises partagent notre objectif de créer plus d'opportunités économiques pour tous. 

Depuis le début de l'année 2020, des centaines de collaborateurs de Workday ont consacré plus de 700 heures de bénévolat à des événements Workforce Week partout dans le monde en donnant un peu de leur temps, de leur expertise et de leurs ressources pour aider des demandeurs d'emploi à faire un choix de carrière susceptible de changer leur vie. Avec nos partenaires du secteur de la technologie, nous avons pu cette année organiser des événements Workforce Week dans des villes comme Chicago, Dublin, Londres, New York, Paris et bien d'autres, et nous sommes associés à plus de 40 organismes à but non lucratif de développement des effectifs partout dans le monde. 

Nous sommes fiers qu'un programme développé par Workday puisse rendre service à autant de demandeurs d'emploi que possible. La Workforce Week a démontré son caractère évolutif et durable, et le meilleur est encore à venir en termes de croissance et de collaboration.

Nous avons créé des boîtes à outils Workforce Week téléchargeables et gratuites afin que n'importe quel organisme ou individu puisse nous aider à créer des opportunités économiques pour tous.

Pourquoi le reskilling est essentiel

En se penchant sur la question des nouvelles façons de travailler et du reskilling des collaborateurs pour s'adapter aux métiers de demain, on observe un besoin croissant d'effectifs dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. Le COVID-19 a transformé le monde du travail, obligeant des millions d'individus à changer de carrière car leur métier n'est plus en phase avec la « nouvelle normalité » dans laquelle nous vivons. C'est là qu'intervient le reskilling. 

A l'occasion de la Workforce Week, nous nous associons à des organismes sans but lucratif tels que Year Up, JVS, JobTrain, Per Scholas et bien d'autres qui viennent en aide aux demandeurs d'emploi traditionnellement confrontés aux inégalités à l'embauche. Nombre d'entre eux se sont adressés à ces organismes dans l'espoir de réorienter leur parcours professionnel et d'apprendre les compétences technologiques les plus demandées pour assurer la pérennité de leur carrière. Toute une vague de demandeurs d'emploi extrêmement motivés est en train d'arriver dans l'économie du savoir, et c'est avec des programmes tels que la Workforce Week que nous pouvons les aider à franchir une nouvelle étape vers l'avenir. 

Organisée virtuellement en raison du COVID-19, la Workforce Week de cette année a ouvert les portes du télétravail aux demandeurs d'emploi. De plus en plus d'entreprises font appel à des effectifs à distance (en particulier dans le secteur de la technologie), ce qui signifie que l'examen des CV, les entretiens d'embauche et autres formalités par visioconférence sont appelés à devenir de plus en plus fréquents. Mise en place de façon virtuelle, la Workforce Week a aidé les demandeurs d'emploi à se préparer à ce à quoi l'avenir du travail pourrait encore ressembler dans une économie en rémission. 

Rejoignez le mouvement Opportunity Onramps

Aujourd'hui plus que jamais, il est impératif de réduire les inégalités à l'embauche. Voici comment nous pouvons tous jouer un rôle. 

Portez-vous volontaire. Motiver vos collaborateurs à se porter volontaires pour un événement de type Workforce Week est un bon moyen de rejoindre le mouvement Opportunity Onramps. Nous avons créé des boîtes à outils Workforce Week téléchargeables gratuitement et agrémentées de modèles d'ordre du jour, de communiqués, de ressources et bien plus encore afin que n'importe quel organisme ou individu puisse nous aider à créer des opportunités économiques pour tous. 

Ne vous basez pas uniquement sur les diplômes. De nombreuses personnes intelligentes, talentueuses et motivées n'ont pas les moyens de poursuivre des études supérieures et de trouver un emploi bien rémunéré au sortir d'une école ou de l'université. Envisagez de créer des programmes Opportunity Onramps, comme notre programme de partenariat avec Year Up, le programme Workday Returnship et le programme Workday Career Accelerator, pour vraiment diversifier vos effectifs et réduire les inégalités à l'embauche. 

L'année n'a pas été facile, mais le seul moyen d'amener des changements positifs, c'est d'utiliser nos propres compétences, notre temps et notre créativité pour favoriser l'égalité dans tous les aspects de la vie. Ce n'est pas seulement généreux, c'est essentiel.

Apprenez-en plus sur certains des organismes que nous soutenons, notre partenariat avec le PGA Tour à l'occasion du Workday Charity Open de cette semaine et comment rejoindre notre cause.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le développement des effectifs et la façon dont les entreprises peuvent favoriser la réembauche rapide de ceux dont l'emploi a été affecté par le COVID-19, ne manquez pas nos #wdaychats à venir fin juillet, présentés sur LinkedIn Live par Carrie Varoquiers avec Ebony Beckwith, Chief Philantropy Officer, Salesforce et CEO de la Salesforce Foundation, Gayati Agnew, Senior Director of Opportunity chez Walmart, Lisa Countryman, CEO de JVS, et Maria Flynn, President et CEO de Jobs for the Future.

En lire plus