Etude internationale : comment les DSI visionnaires orientent la stratégie d'entreprise

Nous avons réalisé une étude auprès de 603 dirigeants à travers le monde pour découvrir comment l'accélération digitale encouragée par la pandémie a influencé la réflexion des DSI. Voici un aperçu des résultats.

Image placeholder

La technologie est le centre névralgique de l'entreprise. Mieux elle fonctionne, plus vite les dirigeants peuvent traiter les informations et s'adapter au changement.

Dans un contexte volatile, les réflexes rapides et les actions décisives permettent aux entreprises de survivre au chaos et de tirer profit de nouvelles opportunités. Alors que les DSI ont aidé leurs organisations à surmonter les disruptions causées par le COVID-19, l'investissement dans les technologies qui permettent de développer ces capacités est devenu une priorité.

La connexion des différents services grâce à une stratégie technologique globale est nécessaire pour coordonner une réponse unifiée aux mouvements du marché. Et pour les DSI, la fonction Finance est particulièrement importante. Selon la dernière étude menée conjointement par Workday et Deloitte, « Une collaboration plus efficace entre DSI et DAF », la plupart des DSI (70 %) pensent que la pandémie a accéléré les stratégies de transformation de la Finance d'au moins 1 an.

88 % des DSI progressistes déclarent qu'ils aimeraient consacrer plus de temps à sensibiliser l'entreprise à la transformation digitale, contre 69 % des DSI en général.

Le rapport, basé sur une étude réalisée auprès de 603 dirigeants du monde entier, a également conclu que les responsables IT orientés vers l'avenir, que nous appelons ici les « DSI progressistes », sont plus susceptibles d'appréhender l'importance stratégique de la technologie dans l'environnement actuel. 

Ils ont une vision différente de celles de leurs pairs et se concentrent sur les questions liées à la transformation de l'entreprise, sur l'exécution agile et sur la capacité des données à aider les organisations à garder le rythme. Les entreprises qui peuvent compter sur des DSI progressistes surpassent les autres dans plusieurs domaines, notamment celui de la satisfaction des collaborateurs, de la cybersécurité, de l'attrition client et des revenus.

Notre étude a conclu que c'est un ensemble de convictions et de comportements unique qui distingue les DSI progressistes de leurs pairs. Voici 3 priorités qui permettent à ces leaders visionnaires de sortir du lot.

1. Mettre en place des collaborations pour un changement plus rapide

Les DSI occupent une place unique pour permettre aux entreprises d'atteindre leurs objectifs stratégiques. Mais pour innover efficacement, les leaders IT ont besoin de collaborer étroitement avec d'autres responsables dans toute l'entreprise. 

Selon notre étude, environ la moitié (49 %) des DSI pensent qu'ils doivent consacrer moins de temps aux questions purement informatiques et davantage de temps à faire de l'IT un acteur stratégique de l'entreprise. 60 % d'entre eux conviennent que les « dirigeants d'entreprise sont trop focalisés sur les coûts à court terme de la modernisation du système pour voir la valeur à long terme de la transformation digitale ».

Les DSI progressistes répondent à ce besoin en nouant des collaborations stratégiques, en particulier avec les DAF et l'équipe dirigeante. Environ 60 % d'entre eux disent privilégier l'approche collaborative, contre 44 % pour l'ensemble des personnes interrogées. Ils travaillent ensemble pour aligner leurs priorités sur la stratégie plus large de l'entreprise et font en sorte que tous les acteurs impliqués soient informés, motivés et adhèrent à la transformation. 

Ces connexions sont essentielles, car si la communication entre l'IT et la Finance n'est pas bonne, cela peut avoir de lourdes conséquences financières. Pour éviter les confusions pouvant causer la disruption d'opérations stratégiques, les DSI progressistes ont donné la priorité à l'intégration à l'échelle de toute l'entreprise. 90 % conviennent que leur service IT est bien plus intégré à d'autres secteurs de l'entreprise qu'il y a 12 mois, contre 72 % dans l'ensemble du panel.

2. Adopter une approche agile et progressive de la transformation

La rapidité est essentielle pour les entreprises. Sur un marché qui change rapidement, elles doivent en permanence garder une longueur d'avance sur la concurrence et rester dans la course quant à des attentes en constante évolution. Dans l'ensemble, 45 % des DSI pensent qu'ils doivent innover plus rapidement et 43 % subissent des pressions en faveur de plus d'agilité.

Dans cet environnement, l'accélération digitale est essentielle au succès des entreprises, aussi longtemps que l'innovation et le changement produisent des résultats stratégiques. Un tiers des DSI progressistes déclarent que « le délai de concrétisation d'un objectif métier » est la métrique la plus importante pour mesurer le succès des nouvelles technologies (contre 1/5e des répondants).

Pour aider leur entreprise à évoluer plus rapidement et à s'adapter face au changement, les DSI progressistes se concentrent sur une innovation progressive et agile. Cette approche permet aux équipes IT de rester en phase avec des services plus sensibles aux risques, tels que la Finance. Elle compense également le besoin de maintenir le bon fonctionnement de l'entreprise avec les exigences de modernisation des applications globales.

Environ la moitié (49 %) des DSI pensent qu'ils doivent consacrer moins de temps aux questions purement informatiques et davantage de temps à faire de l'IT un acteur stratégique de l'entreprise.

En ce qui concerne en particulier la transformation de la Finance, les DSI progressistes font confiance à la puissance du Cloud. Plus de la moitié (54 %) d'entre eux déploient une stratégie Cloud intégrale pour moderniser l'environnement de gestion de l'entreprise, contre seulement 37 % de l'ensemble des DSI. Mais bien qu'ils croient en la valeur ajoutée d'une adoption unifiée du Cloud, les DSI progressistes savent qu'ils doivent privilégier une approche itérative pour y parvenir.

Atteindre l'objectif souhaité exige des différentes parties prenantes de l'entreprise qu'elles adoptent un état d'esprit plus innovant, et les DSI progressistes veulent aider les autres services à prendre en compte les possibilités offertes par les nouvelles technologies. 88 % d'entre eux déclarent qu'ils aimeraient consacrer plus de temps à sensibiliser l'entreprise à la transformation digitale, contre 69 % pour le panel général. Une proportion équivalente des DSI progressistes (90 %) donne également la priorité à la collaboration avec d'autres services sur les projets d'innovation digitale, contre seulement 70 % de l'ensemble des personnes interrogées.

3. Exploiter la puissance décisionnelle des données 

Prévoir le futur n'est pas simple, mais des capacités de données adéquates peuvent aider les entreprises à mieux planifier un avenir incertain. L'analyse des données de l'entreprise permet aux dirigeants de faire des choix stratégiques plus intelligents et de planifier différents résultats possibles, notamment en matière d'évolution des exigences des clients et de changement dans les flux de revenus. 

Le développement de ces capacités commence par faire le bon choix en matière d'investissements technologiques. Ce besoin accélère par ailleurs les transformations dans les différents secteurs. Selon notre étude, 41 % des DSI déclarent que la nécessité d'améliorer la prise de décisions en offrant aux équipes un accès sécurisé et opportun à des données fiables est le principal moteur de l'innovation technologique dans leur entreprise.

Pour leur part, les DSI progressistes donnent la priorité à l'agrégation et à la gestion des données. « L'agrégation des données Finance de l'entreprise dans une seule source de données » est la priorité absolue pour 92 % d'entre eux, contre seulement 72 % pour l'ensemble du panel. 

Les DSI progressistes se concentrent également sur l'intégrité des données, car une culture Data-Driven doit reposer sur la confiance. Une stratégie Cloud intégrale offrant un accès unifié à l'entreprise peut fournir une seule source de données et permettre aux dirigeants d'avoir continuellement accès à des données précises en temps réel. Au fur et à mesure que le marché poursuivra son accélération, les entreprises capables de prendre plus rapidement des décisions éclairées seront mieux placées pour obtenir un avantage concurrentiel.

En lire plus