Ecouter la voix de chaque collaborateur : Respecter la diversité, l'équité et l'inclusion

Les conclusions de notre Rapport 2021 sur les attentes des collaborateurs montrent que la part des commentaires des collaborateurs sur la diversité, l'équité et l'inclusion (D&I) a considérablement augmenté. Les collaborateurs attendent de plus en plus de leurs employeurs qu'ils prennent une position claire sur ce thème, communiquent de nouvelles initiatives et soient à l'écoute de chaque voix à chaque niveau.

Image placeholder

Les 12 derniers mois ont vu une transformation radicale du paysage de la diversité, de l'équité et de l'inclusion (D&I).

En pleine pandémie, les actes de violence commis envers les membres de la communauté noire ont conduit à l'un des rassemblements mondiaux les plus unifiés de l'histoire contre l'injustice raciale. Les gens sont sortis de chez eux pour s'exprimer malgré les confinements nationaux en vigueur. Ce mouvement a marqué un tournant pour les entreprises, qui ont en conséquence réévalué leur approche en matière de D&I et pris plus de mesures afin de soutenir leurs effectifs.

Notre Rapport 2021 sur les attentes des collaborateurs a montré que la part des commentaires des employés au sujet de la D&I a augmenté de plus d'un tiers en 2020. Cette hausse indique que les collaborateurs attendent de plus en plus de leurs employeurs qu'ils prennent une position claire concernant la D&I, communiquent de nouvelles initiatives et soient à l'écoute de chaque voix à chaque niveau.

Ce nouveau rapport, basé sur une analyse de 30 millions de commentaires de collaborateurs à travers 160 pays, révèle à quel point le débat autour de la D&I s'est accéléré depuis 2019.

Dans la première analyse approfondie des résultats de notre rapport 2021 sur les attentes des collaborateurs, nous avons abordé l'importance de la flexibilité du travail pour soutenir les parents et les aidants. Désormais, nous réfléchissons aux dires des collaborateurs du monde entier à propos de la D&I sur le lieu de travail et à leurs attentes par rapport aux employeurs pour l'avenir.

« Nous devons faire plus et mieux. La conscience des privilèges doit être au cœur de notre compréhension et de la création des processus et des politiques. »

Rick Kershaw Senior HR Director Peakon, a Workday company

Les collaborateurs veulent se sentir écoutés sur les questions sociales

Avec l'avènement d'Internet et des réseaux sociaux, il est devenu plus simple que jamais de communiquer rapidement et efficacement à travers le monde. Souvent néanmoins, ces médias et plateformes n'offrent pas l'espace nécessaire pour des discussions équitables concernant la diversité, l'équité et l'inclusion. Pour créer un environnement de travail permettant aux collaborateurs de donner le meilleur d'eux-mêmes, les employeurs doivent créer un espace où tout le monde peut se faire entendre.

En 2019, le nombre de commentaires relatifs à la D&I a augmenté de 19 %. En 2020, ce nombre a augmenté de 38 % de plus, soit exactement le double. Ces chiffres soulignent l'importance de créer des espaces où les collaborateurs se sentent en sécurité pour partager leurs opinions en matière de D&I, et prouvent également que les collaborateurs parlent de plus en plus de sujets en lien avec la D&I.

Mais derrière cette forte augmentation se cachent la tragédie et la colère. En étudiant la part de commentaires des collaborateurs liés au terme d'« inégalité raciale », on peut observer que le décès de George Floyd le 25 mai 2020 a eu un impact significatif, menant à la globalisation des mouvements de justice sociale. Ce n'est qu'une semaine après le décès de Georges Floyd qu'est apparu pour la première fois « Black Lives Matter » dans le commentaire d'un collaborateur.

Il y a 2 conclusions principales à tirer de ce constat. La première est que les personnes de couleur et les sympathisants participent de plus en plus aux conversations sur le racisme et la violence subis par les minorités sous-représentées. La seconde est que ces conversations n'ont plus uniquement lieu dans le cadre de la vie privée. Elles se tiennent sur le lieu de travail.

Cette forte augmentation de commentaires de collaborateurs à ce sujet montre que ces derniers souhaitent activement prendre part à ce débat, même au travail. La façon dont vous allez répondre en tant qu'entreprise est importante et deviendra de plus en plus un facteur décisif dans l'engagement et la fidélité des collaborateurs, ainsi que dans la décision des candidats potentiels à rejoindre votre entreprise.

L'intersectionnalité est la clé du succès

Lorsque vous réfléchissez à la façon de développer vos politiques en matière de D&I, il est crucial de prendre du recul afin de voir la situation dans son ensemble. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation : votre réaction doit être réfléchie. C'est pourquoi l'approche intersectionnelle est la meilleure.

L'intersectionnalité sur le lieu de travail fait référence au fait que les différents aspects d'un individu, tels que la race, la classe, le genre, l'orientation sexuelle, la religion, sont interconnectés, et à la manière dont ces aspects qui se superposent chez chaque individu façonnent les privilèges et les désavantages auxquels il doit faire face. En 2021, les collaborateurs souhaitent que leurs employeurs aient une connaissance parfaite des expériences qu'ils vivent au quotidien.

Bien que le mouvement Black Lives Matter ait mis l'accent sur l'inégalité raciale en particulier, l'inégalité de genre est restée une préoccupation constante pour les collaborateurs en 2020. Le terme « race » était présent dans 25 % des commentaires D&I l'an dernier, tandis que le terme « genre » a été mentionné dans 18 % des commentaires.

Lorsque vous considérez les besoins de vos collaborateurs, considérez-les dans leur entièreté et investissez dans une stratégie permettant de résoudre toutes les formes d'inégalité simultanément. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les données afin de comprendre où l'intersectionnalité existe, écouter régulièrement les besoins uniques de tous vos collaborateurs et être précis quant aux individus ciblés par la nouvelle politique ou stratégie.

Votre contribution en matière de diversité, d'équité et d'inclusion est essentielle

Face à l'ampleur mondiale de l'injustice raciale et de l'inégalité de genre, on peut vite se sentir dépassé. Mais se demander « Que puis-je faire ? » est une première étape importante. Vos collaborateurs souhaitent souvent un engagement sincère de votre part sur les sujets de D&I, et voir évoluer leurs inquiétudes en une transformation durable.

Des mots tels que « dirigeants » et « direction » étaient présents dans 43 % des commentaires D&I l'an dernier, le signe que certains collaborateurs souhaitent obtenir plus de soutien de la part de leurs dirigeants à ce sujet. Si vos collaborateurs demandent activement le soutien de la hiérarchie, c'est qu'il est grand temps d'agir.

Comme mentionné auparavant, il est essentiel que les actions que vous menez ne soient pas simplement ponctuelles, mais qu'elles impliquent un changement sur le long terme. En analysant les scores d'engagement des collaborateurs sur la plateforme Peakon, nous pouvons observer que la moyenne mondiale a atteint son plus haut niveau en juin et juillet, au plus fort des manifestations de justice sociale de l'an dernier, avant de plafonner.

Néanmoins, les scores de D&I ont eu tendance à remonter de janvier à décembre, ce qui est prometteur. De manière générale, les entreprises ont pris note des attentes de leurs collaborateurs et ont joué un plus grand rôle au sein de la conversation mondiale que les années précédentes. Plutôt que de se concentrer sur la perception extérieure du public, qui est un problème récurrent avec la D&I, les entreprises se sont davantage concentrées sur la manière de répondre aux besoins de leurs effectifs.

Et ensuite ? Eh bien, il est crucial que les entreprises endossent leurs responsabilités. En liant les objectifs d'entreprise aux objectifs D&I, vous assurez l'implantation d'un progrès durable dans votre entreprise et l'alignement de tous sur ce qu'est un résultat désirable partagé. En intensifiant la démarche et en prenant la parole, nous pouvons tous jouer un rôle pour un changement systémique positif et durable.

En lire plus