Acquisition de Peakon par Workday : pourquoi l'engagement des collaborateurs compte

David Somers, General Manager pour l'optimisation des talents chez Workday, interroge Phil Chambers de Peakon sur la valeur de l'analytics dans l'écoute continue et la création d'expériences enrichissantes pour les collaborateurs.

Image placeholder

L'année passée a changé notre façon de travailler. Face à la pandémie, au mouvement pour plus de justice sociale ou à l'instabilité économique, les dirigeants d'entreprise ont dû réfléchir à leur organisation et se mobiliser pour trouver de nouvelles façons de soutenir leurs collaborateurs. Jamais il n'a été aussi essentiel de se rapprocher de ses équipes et de les écouter pour les aider à se développer, à vivre de meilleures expériences, mais aussi pour les soutenir dans les moments importants.

En pensant à notre valeur fondamentale, c'est à dire, donner la priorité aux collaborateurs, je sais que rester attentif au ressenti des salariés aide à leur fournir, ainsi qu'à nous en tant que dirigeants, des insights en temps réel qui nous permettent de nous améliorer et de contribuer à notre réussite collective. 

Dans cet esprit, je suis heureux d'annoncer que nous avons conclu un accord pour acquérir Peakon, une plate-forme de réussite des collaborateurs qui convertit le feedback en insights exploitables. En combinant la technologie d'écoute innovante et intelligente de Peakon à la puissance de Workday, nous pourrons créer une plate-forme d'écoute continue pour permettre aux salariés d'être entendus et d'obtenir les informations dont ils ont besoin pour se développer professionnellement. En outre, les dirigeants d'entreprise peuvent s'engager et répondre aux besoins des employés au moment opportun, tout au long de leur carrière, du recrutement au départ.

Je me suis récemment entretenu avec Phil Chambers, co-founder et CEO chez Peakon, pour connaître son point de vue sur l'engagement et la performance des employés, pourquoi c'est important et comment Peakon contribue à créer un dialogue transparent. Voici quelques moments forts de notre discussion :

Pouvez-vous nous parler de Peakon, notamment ses valeurs et ses principes fondateurs, et de son offre unique sur le marché ?

Nous avons lancé Peakon dans le but de créer l'entreprise pour laquelle nous voulions travailler. Il fallait pour cela nous attaquer à un problème important, l'engagement des collaborateurs essentiels, et à l'application de la technologie adaptée pour le résoudre. 

Lorsque nous avons fondé l'entreprise à Copenhague il y a 6 ans, l'expérience client était en pleine transformation grâce à des indicateurs et des données en temps réel qui montraient qu'avec une meilleure prise en charge des clients, qui deviennent alors des défenseurs des produits, l'entreprise pouvait se développer. Pourrions-nous faire la même chose avec les collaborateurs, créer de meilleurs emplois et, par conséquent, des entreprises plus productives ?

C'est le postulat sur lequel nous avons bâti l'entreprise. Il s'agissait donc de tenir compte de l'opinion du personnel sur la façon dont il était géré et sur les mesures prises par les entreprises. A partir de là, notre mission était claire : aider chaque salarié à insuffler le changement qu'il souhaite. 

Pour moi, un travail passionnant est un travail qui améliore l'expérience de vie et le développement personnel d'un individu. Pour cela il est important d'avoir une culture fondée sur des valeurs fortes et un objectif commun. Pour innover et encourager des comportements qui contribuent vraiment à satisfaire vos clients, il ne suffit pas d'inviter les collaborateurs à le faire. Ces derniers doivent se sentir concernés par les problèmes auxquels fait face l'entreprise. 

« Nos produits offrent une vision objective de la culture et des pratiques de gestion de votre entreprise. »

Phil Chambers Co-Founder et CEO Peakon

Chez Peakon, nos valeurs se reflètent dans nos produits. La transparence en est une. Nos produits offrent une vision objective de la culture et des pratiques de gestion de votre entreprise, y compris de vos forces, de ce qui motive vos collaborateurs, ou des défis auxquels vous êtes confrontés et des domaines d'amélioration. Pour agir avec honnêteté, il faut faire preuve d'attention, valeur omniprésente dans nos produits. 

Nous voulons accompagner nos utilisateurs dans un parcours d'apprentissage, du feedback, aux insights et à la mise en place de mesures. C'est ce qui, à notre avis, rend Peakon si unique.

Avec les bouleversements mondiaux, qu'il s'agisse de la pandémie ou des problèmes politiques et sociaux, l'engagement des collaborateurs est une priorité pour les dirigeants d'entreprise. De quelles façons peuvent-ils stimuler le sentiment d'implication chez les salariés en période de crise ?

En réalité, ces façons diffèreront d'une équipe à l'autre, d'une entreprise à l'autre ; c'est là que Peakon entre en jeu. Nous parlons beaucoup de l'écart d'exécution, à savoir, l'écart entre une initiative de changement et la capacité d'une entreprise à la mener à bien. L'engagement est une façon de supprimer cet écart. Mais quelle est la personne la mieux placée pour favoriser l'engagement ? Pour nous, c'est le responsable direct d'une équipe. Ses compétences et son style de gestion influent le plus sur l'engagement de son équipe ; il est donc essentiel qu'il connaisse ses préoccupations en temps réel.

Au sens large, une approche managériale qui encourage l'engagement dans une période comme celle que nous vivons est une approche ouverte, compréhensive, communicative, rassurante et capable de simplifier les situations afin de susciter l'intérêt. 

Votre équipe a analysé de nombreuses données sur le ressenti des employés au cours de l'année écoulée. Qu'en est-il ressorti ? Certains résultats vous ont-ils surpris ?

C'est l'une des choses que je préfère chez Peakon : notre site Web Heartbeat, où nous examinons les macro-tendances de nos données. Jusqu'à présent, nous avons recueilli 153 millions de réponses aux sondages. 

En 2020, l'accent était mis sur la manière dont les entreprises et les salariés réagissaient face à la pandémie de COVID-19. Et ce que nous avons découvert nous a surpris : de début 2020 à juillet, chez les clients de Peakon, l'engagement des collaborateurs a globalement augmenté de 2 %.

Le secteur qui a connu la plus forte hausse est celui des services financiers, qui ont dû opérer des changements rapides pour rester productifs pendant les périodes de confinement. Nos données indiquent une réponse positive au télétravail, qui permet peut-être d'éviter certains environnements de bureau stressants. Nous avons également observé une augmentation de 5 % du nombre de collaborateurs estimant que leur bien-être mental était une priorité pour leurs employeurs. C'est très encourageant et, espérons-le, représente une tendance qui se poursuivra dans le monde post-pandémique. 

Ce qui a fait défaut aux collaborateurs en 2020, c'est l'évolution de carrière. Tandis qu'un grand nombre d'entre nous ont beaucoup appris, peut-être même plus qu'au cours d'une année normale, nos données montrent que la reconnaissance formelle de cet apprentissage par le développement et l'évolution de carrière a légèrement baissé.  

Alors que Peakon est sur le point d'intégrer Workday, comment pensez-vous que nous allons changer le monde du travail ensemble et qu'est-ce qui vous enthousiasme le plus ?

Avec mon expérience des produits et de l'ingénierie, la première chose qui me vient à l'esprit, ce sont les opportunités de produits. Les technologies combinées des 2 entreprises pourraient produire des insights susceptibles d'avoir un effet véritablement transformateur sur la façon de gérer les entreprises. C'est cet objectif que nous devons viser.

Workday excelle dans l'aide aux clients à exploiter leurs données. Ensemble, nous pourrons contribuer à l'augmentation de la productivité, au développement des talents et à la fidélisation des salariés de nos clients, mais aussi à l'unification de la manière dont les collaborateurs interagissent avec leurs entreprises. J'ai hâte de commencer, et je sais que l'équipe de Peakon est tout aussi impatiente.

**Selon les termes de l'accord définitif, Workday fera l'acquisition de Peakon pour une contrepartie en espèces d'environ 700 millions de dollars, sous réserve de modifications. La transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de l'exercice 2022 de Workday, soit avant le 30 avril 2021, sous réserve de la satisfaction des conditions de clôture habituelles, y compris les approbations réglementaires requises.

 

En lire plus