Workday Industry Insights Europe : Stratégies en matière de technologies et de données pour les services financiers

Lors de notre récent événement digital, un responsable informatique de la société de trading IMC, basée aux Pays-Bas, a expliqué comment le fait de faciliter l'accès aux données a été bénéfique à ses clients, même face à une disruption sans précédent.

Image placeholder

Dans un paysage financier qui connait une évolution rapide, l'avantage concurrentiel n'ira pas nécessairement aux entreprises qui se concentrent uniquement sur les produits destinés aux clients. Il ira plutôt à celles qui augmentent la valeur ajoutée des données. C’est ainsi que les entreprises pourront répondre aux besoins des clients, implémenter des modèles d'effectifs agiles, pour finalement obtenir un avantage concurrentiel, même en temps de crise.

La société de trading IMC, basée aux Pays-Bas, a développé cette idée dans un panel clients lors de notre récent événement digital Workday Industry Insights Europe.

« Notre business model est basé sur l'offre du meilleur prix, à la fois côté achat et côté vente pour les produits que nous proposons, et notre marge provient de la différence entre les 2, a déclaré Timothy Hall, Program and Project Management IT Lead chez IMC. Pour y parvenir, de grands efforts technologiques sont nécessaires. Nous devons être capables de consommer des millions de données. »

« Nous devons vraiment être capables, en temps réel, de comprendre que ce que nous voyons correspond à ce que le marché voit également. »

Timothy Hall Program and Project Management IT Lead IMC

La capacité à exploiter efficacement les données nécessite une seule source en temps réel pour toutes les données (Opérations, Finance et RH). Cette configuration accélère le processus de rapprochement et permet donc aux entreprises de prendre rapidement des décisions opérationnelles dans un environnement économique en constante évolution. 

Grâce à un rapprochement fluide des données entre les activités front-end (les opérations) et les systèmes back-office (comme la fonction Finance et les RH), les leaders des services financiers peuvent prendre des décisions qui correspondent aux besoins de l'entreprise et au paysage actuel.

IMC exploite des données interconnectées pour s'assurer que ce qui est observé au sein de l'entreprise correspond à la réalité. « Nous avons des flux de données allant du front-office au back-office, mais également du monde extérieur à notre back-office, a expliqué Timothy Hall. Nous devons vraiment être capables, en temps réel, de comprendre que ce que nous voyons correspond à ce que le marché voit également. »

Accélérer la transformation digitale intégrale

Dans un sondage mené entre fin 2019 et début 2020, juste avant le début de la crise du COVID-19, une meilleure conformité aux réglementations et exigences et l'amélioration des produits et services figuraient dans la liste des priorités du secteur des services financiers. C'est ce qu'a déclaré la conférencière Oliwia Berdak, Vice President et Research Director au cabinet d'études Forrester, lors de la session sur les points de vue des analystes financiers, dans le cadre de l'événement Industry Insights Europe.

Les sociétés de services financiers devront concrétiser 3 ambitions dans les années à venir : l'excellence de l'expérience client, le « zéro back-office » et l'adaptabilité.

Mais face à la pandémie, la plupart des priorités précédemment identifiées ont perdu de leur importance. Les entreprises se sont plutôt efforcées de s'appuyer sur la crise pour « vraiment améliorer leurs capacités d'innovation, dépasser la concurrence et exploiter tout le potentiel de cet environnement changeant, selon Oliwia Berdak. Une autre priorité apparue soudainement dans le top 5 est l'accélération de la transition vers une entreprise digitale. »

Pour que ce changement se produise, a-t-elle expliqué, les sociétés de services financiers devront concrétiser 3 ambitions dans les années à venir : l'excellence de l'expérience client, l'adaptabilité et le « zéro back-office », qui sous-entend l'existence d'un plan stratégique exploitant les méthodes, les technologies et les architectures pour rendre les opérations back-office plus efficaces, transparentes et automatisées.

« Le monde, évidemment, continue de tourner et pour résister et réussir, je pense que nous en conviendrons tous, la seule chose à faire pour les entreprises est d'adopter cette transformation digitale intégrale », a conclu Oliwia Berdak.

Visionnez Workday Industry Insights Europe à la demande pour découvrir d'autres témoignages de nos clients, de nos partenaires et d'experts du secteur.

En lire plus